Les personnes s’informent auprès du personnel de conduite

L’histoire de CarPostal
Nous sommes fiers de faire avancer la Suisse.

  • 1906

    CarPostal vous emmène dans un voyage à travers le temps.

    Le 1er juin 1906 est inaugurée la première course postale automobile régulière entre Berne et Detligen – c’est l’année de la fondation de CarPostal. Depuis, le réseau de lignes n’a cessé de s’étendre et aujourd’hui, plus d’un millier de lignes CarPostal permettent de voyager à travers la Suisse.

    La première génération de cars postaux dans la cour de la poste principale à Berne en 1906, avec de gauche à droite les modèles Berna, Martini et Saurer. On voit aussi du personnel de conduite.
  • 1919 – 1922

    Premier trajet via un col.

    Ouverture de la première ligne CarPostal via un col alpin en 1919. Elle franchit le Simplon. En 1921, les premiers cars postaux passent le col de la Furka et le col du Grimsel; en 1922 vient s’y ajouter le Gothard. Les passages par les cols alpins marquent le début d’une ère nouvelle: les trajets en car postal deviennent aussi un loisir.

    Cars postaux FBW Alpenwagen: deux cars postaux à six cylindres sur la route du Simplon passant devant l’ancien «Spittel».
  • 1924

    Le fameux «tü-ta-tüt».

    L’avertisseur à trois tons retentit pour la première fois sur les routes postales de montagne, afin de prévenir les autres usagers de ces routes étroites et sinueuses, lorsque la visibilité n’est pas bonne. La séquence «do dièse–mi–la» est reprise de l’ouverture du «Guillaume Tell» de Gioachino Rossini.

    Un homme restaurant un cor postal dans un atelier
  • 1946

    Début des parcours via divers cols des Alpes centrales.

    Ceux-ci font encore partie des grands classiques du tourisme en Suisse. Aujourd’hui, CarPostal propose cinq parcours de cols différents dans les Alpes centrales. Le plus légendaire est sans doute la course circulaire au départ de Meiringen, qui franchit le Grimsel, le Nufenen, le Gothard et le Susten: avec un trajet de 8 heures et 46 minutes, la ligne CarPostal 682 est la plus longue liaison directe en transports publics de Suisse.

    Photo de paysage, col du Grimsel, car postal emmenant des voyageurs à l’hôtel «Alpenrösli».
  • 1949

    CarPostal obtient la concession pour les lignes de bus au Liechtenstein.

    CarPostal reprend les lignes faisant l’objet d’une concession dans la Principauté de Liechtenstein. 72 ans plus tard, en décembre 2021, l’ère de CarPostal dans le Liechtenstein voisin prendra fin. Les derniers temps, CarPostal desservira 14 lignes avec plus de 40 bus et un réseau d’une centaine de kilomètres.

    Vue aérienne d’un bus Liemobil circulant sur une route du Liechtenstein.
  • 1957

    CarPostal organise les premiers transports scolaires.

    Du pas de la porte à l’école en toute sécurité grâce au car postal. Grâce au transport d’élèves de CarPostal, même les familles vivant dans des villages et des hameaux reculés peuvent envoyer leurs enfants à l’école sans avoir besoin de les amener en voiture. Par ailleurs, ce service public représente ainsi une contribution importante à la préservation de l’environnement.

    Au premier plan, on voit le visage d’une écolière et au second plan, deux élèves à un arrêt qui montent dans un car postal.
  • 1959

    Les bus des entrepreneurs CarPostal privés sont désormais jaunes eux aussi.

    Jusque-là, les véhicules portaient les couleurs de l’entreprise concernée. Les entreprises CarPostal (ECP), privées, exploitent environ la moitié du réseau pour le compte de CarPostal. Les exploitations propres à CarPostal sont désignées par le terme «services de régie». Les voyageurs ne remarquent aucune différence, les véhicules et la tenue des conducteurs restant parfaitement identiques.

  • 1961

    La dernière poste hippomobile est supprimée. Elle circulait sur la ligne Juf–Avers.

    Depuis 1930, la poste hippomobile était presque devenue insignifiante. Sur 94 lignes totalisant 596 kilomètres, on ne transportait plus que 0,6% des voyageurs. La dernière voiture tractée par des chevaux a cependant circulé jusqu’en 1961 entre Cresta et Juf (Grisons).

    Diligence postale Cresta–Juf sur l’ancienne route près du pont de Val-di-Lei au printemps 1958; dernière poste hippomobile de Suisse; nouveau pont Val-di-Lei en construction; reproduction d’une carte postale photo.
  • 1971

    La première conductrice CarPostal.

    Claire Buner est la première conductrice CarPostal. On peut la croiser sur la ligne Jonschwil–Uzwil. Aujourd’hui, les femmes représentent 10% du personnel de conduite.

  • 1971

    Jaune Poste.

    Tous les cars postaux et tous les arrêts arborent la couleur jaune Poste et une bande rouge. Avec le symbole du cor postal, la marque CarPostal conserve jusqu’à aujourd’hui une très grande valeur de reconnaissance.

    Un ancien car postal et un couple
  • 1992

    Ouverture de la station CarPostal de Coire. C’est l’une des gares routières les plus monumentales de Suisse.

    L’architecte est Peter Rice, qui a également conçu l’opéra de Sydney. Le station CarPostal à la gare est l’un des ouvrages les plus emblématiques de la ville de Coire. L’imposante coupole en verre protège les passagers et les cars postaux de toutes les intempéries.

    Un car postal à deux étages à la station CarPostal de Coire. L’imposante coupole en verre a été conçue par l’architecte Peter Rice.
  • 1995

    Introduction du système de bus sur appel PubliCar. Il s’agit du premier service à la demande de CarPostal.

    Les systèmes de bus sur appel constituent l’alternative optimale à l’exploitation des lignes dans les régions à faible densité de population. Entre-temps, les PubliCar peuvent être réservés via une application sur la plupart des réseaux.

    Au sommet d’une colline, un minibus CarPostal portant l’inscription PubliCar.
  • 2000

    La présence de CarPostal dans la Principauté de Liechtenstein est prolongée pour plusieurs années.

    CarPostal remporte l’appel d’offres public et peut continuer d’exploiter les lignes de bus sur mandat de la Principauté. CarPostal est présente dans le pays voisin depuis près de 80 ans déjà.

  • 2002

    Introduction du P majuscule dans le nom de marque CarPostal.

    PostAuto, CarPostal, AutoPostale, PostBus: la majuscule intercalaire caractérise désormais l’orthographe du nom de l’entreprise. En romanche, il y en a même deux: AutoDaPosta. Mais le nom des véhicules continue de s’écrire sans majuscule: das Postauto, le car postal, l’autopostale, the postbus.

    Gros plan sur le flanc d’un car postal où l’on voit le nom de l’entreprise, le cor postal et le slogan «La classe jaune».
  • 2003

    CarPostal franchit pour la première fois la barre des 100 millions de voyageurs.

    Depuis des décennies, CarPostal avait enregistré chaque année un nouveau record. Avec plus de 155 millions de voyageurs, le maximum a été atteint en 2019. La pandémie de COVID-19 a ensuite entraîné pour la première fois un recul.

  • 2004

    Fondation de CarPostal France. CarPostal se lance dans le transport de ligne et le transport local en France.

    De 2004 à 2019, CarPostal France exploite plusieurs réseaux dans différentes régions du pays voisin. Sur la fin, CarPostal France S.A. compte 18 filiales.

    Sur cette photo, on voit un véhicule CarPostal blanc sur une route de France.
  • 2005

    CarPostal devient CarPostal Suisse SA.

    Sous la raison sociale CarPostal Suisse SA, CarPostal devient une entreprise autonome au sein du groupe Poste.

  • 2006

    CarPostal fête ses 100 ans d’existence.

    L’événement principal pour le centenaire de CarPostal a lieu le 13 mai 2006 à Aarberg. Car c’est cette région que desservait la première ligne depuis Berne en 1906. Le principal orateur des célébrations est le conseiller fédéral Moritz Leuenberger. Autre élément d’attraction: la raison sociale en lettres géantes formées par 45 cars postaux.

    Cette vue aérienne montre plusieurs cars postaux qui ont été disposés de sorte à former le mot «CAR POSTAL».
  • 2007

    Le nœud de communication d’or.

    En collaboration avec l’Union des transports publics (UTP) et l’Association Transports et Environnement (ATE), CarPostal crée FLUX, le prix national de la mobilité. Le jury examine chaque année une sélection de nœuds de communication qui garantissent un confort et une sécurité élevés aux voyageurs.

    Le trophée «Pôle d’échanges d’or» sur fond jaune
  • 2010

    Présence au Liechtenstein.

    CarPostal remporte l’appel d’offres public pour le réseau de bus du Liechtenstein pour dix années supplémentaires.

  • 2010

    Le premier car postal hybride.

    Le premier car postal hybride de Suisse est mis en service, dans la région de Berne.

  • 2011

    La durabilité devient une priorité.

    CarPostal met en service cinq bus à pile à combustible à Brugg. C’est une pionnière en la matière parmi les entreprises suisses de transports publics. Le projet pilote mené de décembre 2011 à janvier 2017 prouve que les cars postaux à hydrogène sont adaptés pour les transports publics. En 2012, CarPostal ouvre en outre à Brugg la première station-service à hydrogène pour bus de Suisse. Celle-ci alimente les cinq cars postaux à pile à combustible. La même année, CarPostal lance son offre de bike sharing, PubliBike.

    L’arrière d’un car postal avec inscrit en allemand: «Le car postal à pile à combustible. Un entraînement sans émission qui préserve notre environnement»
  • 2012

    Premier WiFi gratuit dans les TP.

    CarPostal est la première grande entreprise de transports publics de Suisse à proposer le WiFi gratuit aux voyageurs.

    Un jeune couple installé dans un car postal fait un selfie en riant.
  • 2013

    Évolution de l’horaire.

    CarPostal introduit l’information en temps réel: désormais, les voyageurs peuvent se renseigner sur l’heure de départ et d’arrivée effective aux arrêts équipés de panneaux d’affichage.

    Passagers attendant à l’arrêt CarPostal de Brugg
  • 2015

    SwissPass.

    Durant l’été, la branche des transports publics introduit le SwissPass. Le personnel de conduite CarPostal est alors équipé de smartphones robustes pour le contrôle.

    Gros plan sur un SwissPass et un appareil de contrôle
  • 2016

    CarPostal, une pionnière autonome.

    Le 23 juin débute à Sion l’exploitation de deux SmartShuttle. Il s’agit à l’échelle mondiale des premiers bus autonomes dans les TP; ceux-ci fonctionnent entièrement à l’électricité. L’hiver de la même année, à Saas-Fee, les deux premiers cars postaux à propulsion électrique amènent leurs premiers voyageurs aux remontées mécaniques.

    Le SmartShutlle de CarPostal traversant de nuit un petit pont à Sion.
  • 2016

    L’application CarPostal.

    CarPostal lance l’application de mobilité la plus moderne de Suisse, qui permet aux clients de combiner transports privés et publics. Elle sera supprimée en 2020 et CarPostal coopère désormais avec l’application des CFF.

    Gros plan sur les mains d’une personne en train d’utiliser l’application CarPostal.
  • 2018

    Le scandale CarPostal.

    Le 6 février, la Poste et l’OFT informent le public que, pendant plusieurs années, CarPostal a appliqué des pratiques comptables non conformes à la loi et a perçu de ce fait des subventions de la Confédération trop élevées. Le 11 juin 2018, la Poste suspend tous les membres de la direction de CarPostal. La Poste rembourse 205 millions de francs à la Confédération et aux cantons.

  • 2018

    Le projet de trajets à la demande «Kollibri» est lancé.

    Le projet pilote de trajets à la demande «Kollibri», prévu pour un an dans la région de Brugg, débute: les clients peuvent commander des minibus sans horaire sur le pas de leur porte via une application.  

    Deux personnes devant un taxi Kollibri gris consultent un smartphone.
  • 2019

    Incendie à Coire.

    Le 17 janvier, un grand incendie provoqué par un câble défectueux réduit en cendres le garage de Coire et 17 cars postaux sont totalement détruits. Grâce à l’engagement des collaborateurs, l’exploitation se poursuit néanmoins sans interruption le lendemain matin.

    Le garage détruit à Coire. Sur la photo, on voit des débris et des cendres.
  • 2019

    Les adieux à la France.

    CarPostal vend CarPostal France et met ainsi fin à ses 15 ans d’activité chez ses voisins.

  • 2019

    Année record pour CarPostal.

    Avec 167 millions de voyageurs transportés, il s’agira de l’année de fréquentation record pour CarPostal.  

    Quatre jeunes femmes sont assises ensemble au dernier rang d’un car postal. Elles rient.
  • 2020

    Exploitation dans des conditions de pandémie.

    À partir de mars, la pandémie de coronavirus impacte considérablement les transports publics. Les TP suisses réduisent l’horaire pendant plusieurs semaines: c’est l’adaptation d’horaire la plus rapide de tous les temps. Deux années durant, la pandémie va diminuer le nombre de voyageurs.

    Un adulte et un enfant s’apprêtant à monter à bord d’un car postal. Tous deux portent un masque.
  • 2020

    Essai pilote avec un taxi londonien électrique.

    CarPostal lance des essais pilotes avec un taxi londonien à propulsion électrique. Celui-ci circule dans le Val Verzasca, puis à Brigue.

    Vue frontale d’un taxi londonien aux couleurs de car postal garé devant une maison. Une femme et une petite fille parlent visiblement au chauffeur.
  • 2020

    Ouverture du tunnel de base du Ceneri.

    Avec l’ouverture du tunnel de base du Ceneri, CarPostal connaît depuis le 13 décembre le plus important développement de ces dernières décennies dans le transport régional des voyageurs au Tessin.

    Six cars postaux alignés. Devant chacun d’eux, un conducteur en uniforme.
  • 2021

    Première utilisation d’un pantographe.

    À Brugg, CarPostal recourt pour la première fois à un pantographe pour charger un car postal à propulsion électrique. La station de charge est alimentée par l’installation photovoltaïque voisine.

    Un car postal avec pantographe en charge à la station de Brugg.
  • 2021

    Robi, le bagagiste.

    CarPostal teste en première suisse à Saas-Fee le autonome robot bagagiste Robi, qui prend en charge le transport des valises pour les vacanciers.

    Robi, le robot à bagages de CarPostal, circulant à travers Saas-Fee, chargé de skis et de valises.
  • 2021

    CarPostal dans le canton du Jura.

    À partir du 12 décembre, CarPostal exploite l’ensemble des lignes de bus du canton du Jura.

    Un bus arborant le rouge et le blanc de Mobiju sur une route du Jura.
  • 2022

    La Poste vend PubliBike.

    En janvier, la Poste vend l’entreprise de vélos en libre-service PubliBike, fondée en 2011 par CarPostal, à des investisseurs suisses privés. Le 1<sup>er</sup> avril, l’obligation du port du masque est levée après 21 mois de coronavirus.

  • 175 ans des chemins de fer suisses.

    Tout au long de l’année, les TP suisses fêtent avec la population l’ouverture de la première ligne ferroviaire il y a 175 ans. CarPostal joue un rôle important dans le cadre de ces événements.

    Logo des chemins de fer suisses

Section Contenu riche