de l’exploitation et des véhicules

En Suisse, CarPostal utilise env. 42 millions de litres de diesel par an. Elle s'efforce néanmoins de soulager l’environnement des émissions de CO 2et encourage la réduction de la consommation de carburants, notamment à travers les mesures suivantes:

  • Travail pionnier avec des cars postaux à pile à combustible neutres en CO 2.
  • Achat de véhicules hybrides
  • Circulation des véhicules efficace
  • Formation du personnel de conduite selon Eco-Drive
  • Développement du personnel de conduite à travers un suivi régulier assuré par des Eco-Coachs

Consommation de carburants de CarPostal Suisse SA

2010 2013
Diesel: 39 600 000 litres 42 000 000 litres
Gaz naturel: 70 300 kilogrammes 44 000 kilogrammes
Essence: 8 000 litres 2 400 litres
Km 103 200 000 km 107 600 000 km

Bilan de CO 2 de CarPostal (impact sur le climat en équivalent de tonnes de CO 2 )

2013: 107 600 000 km   136 619 t CO 2
2012: 107 000 000 km 135 331 t CO 2
2011: 104 300 000 km 130 353 t CO 2
2010: 103 200 00 km 127 076 t CO 2

Normes européennes d’émission

Depuis janvier 2014, tous les véhicules mis en circulation en Suisse doivent répondre à la norme d’émission EURO-6. A la mi-2014, la part de cars postaux conformes aux normes d’émission exigeantes EURO-5, EEV ou EURO-6 représente déjà 44% de la flotte entière. Les véhicules plus anciens ne remplissant pas les exigences des normes d’émission modernes sont principalement des véhicules de remplacement et sont majoritairement utilisés dans des situations extraordinaires. La majeure partie des prestations de transport est assurée par des véhicules conformes au minimum à EURO-3.

Mesures d’accompagnement

Depuis fin 2013, 16 Eco-Coachs s’emploient à accompagner les conductrices et les conducteurs dans leur travail en analysant leur style de conduite et en leur fournissant des conseils. La condition préalable au coaching est que la conductrice ou le conducteur ait déjà suivi le cours Eco-Drive et maîtrise les règles de base de la conduite écologique. Les cours Eco-Drive sont proposés par l’école de conduite de CarPostal; pratiquement toutes les conductrices et les conducteurs ont suivi cette formation d’une journée au cours des cinq dernières années.

Une autre mesure concerne les chiffres de consommation, qui sont analysés périodiquement.  Afin d’encourager un développement positif de la consommation, ces analyses sont régulièrement présentées au personnel de conduite; une partie des économies réalisées lui est ensuite redistribué.

La première station-service d'hydrogène pour bus

La fabrication se fait au moyen d'un électrolyseur, qui produit de l'hydrogène à partir d'eau et de courant électrique. Lorsque ce dernier traverse l'eau, ses deux composants, l'oxygène et l'hydrogène, se séparent. Deux compresseurs à haute pression condensent l’hydrogène à 410 bars au minimum, après quoi il est stocké dans des réservoirs à haute pression. Enfin, les cars postaux à pile à combustible peuvent être ravitaillés automatiquement à la pompe jusqu'à 350 bars. Pour propulser les véhicules, l'hydrogène est à nouveau transformé en courant dans la pile à combustible par l'adjonction contrôlée d'oxygène. L'hydrogène joue ainsi le rôle d'un accumulateur.

Du courant issu d'énergies renouvelables

L'hydrogène utilisé pour ravitailler les cars postaux à pile à combustible provient à 100% de sources d'énergies renouvelables, telles que la force hydraulique, l'énergie solaire et éolienne et les installations de biomasse.